Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du vieux singe

Triple meurtre de militantes PKK à Paris: les pistes (Guillaume Perrier)

12 Janvier 2013 , Rédigé par Michel Servet Publié dans #Turquie

Triple meurtre de militantes PKK à Paris: les pistes

Deux jours après le brutal assassinat de trois militantes kurdes du PKK en plein Paris, mercredi, les interprétations et les pistes demeurent obscures. Petite tentative d'exploration des différentes hypothèses:

1- Un "règlement de compte" ou une lutte interne au PKK:

Sans surprise, c'est la piste privilégiée par le gouvernement turc. Le Premier ministre Tayyip Erdogan a pris cette position sans pourtant posséder d'informations précises sur l'enquête mais en s'appuyant sur le mystère de la porte verrouillée. Le local du centre d'information du Kurdistan où ont été abattues les trois militantes était fermé à clefs. Il aura pourtant suffi que les meurtriers attendent les victimes et les neutralisent au moment où elles quittaient le local pour aller prendre le train à la gare du Nord, pour rejoindre Bruxelles.

La guerre est aussi psychologique et Ankara a toujours tenté d'instiller le doute et de souligner les divisions, réelles ou supposées, au sein du PKK pour l'affaiblir. Il y a quelques années, le gouvernement turc tentait de différencier les "faucons" et les "colombes". Il est vrai que le mouvement kurde, depuis l'arrestation d'Öcalan en 1999, et plus encore depuis son procès, n'est plus aussi monolithique qu'il a pu l'être auparavant. Plusieurs clans se superposent sans que personne ne sache réellement qui dirige quoi. Imrali (la prison d'Öcalan), Qandil (les montagnes du Nord de l'Irak où sont retranchés Murat Karayilan et quelques autres chefs militaires), l'Europe (où se trouve la base arrière logistique et financière du PKK) sont autant de chapelles.

Lire la suite

Partager cet article

Commenter cet article