Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du vieux singe

Toujours le vieil antisémitisme !!

19 Avril 2013 , Rédigé par Michel Servet Publié dans #Antisémitisme et négationnisme

Certains, comme Marc Knobel, le disent, et d'autres le répètent sans vérifier : « l'antisémitisme de papa » ne serait plus qu'un mauvais souvenir. Aujourd'hui l'antisémitisme ne serait pas celui des héritiers de Drumont, Barrès, Maurras, mais il se déguiserait en antisionisme, se cacherait derrière les critiques de la politique israélienne. Ses propagateurs seraient, outre quelques gauchos irresponsables et suspects, des personnes qui sont motivées par leur appartenance communautaire, voire leurs réflexes communautaristes.

Certes, il existe des gens qui se déguisent en antisionistes, des « bas de plafond » qui confondent juifs, israéliens, sionistes, confusion d'ailleurs soigneusement entretenue par les défenseurs de la politique israélienne.

Une étude publiée sur le blog « Repères antiracistes » a mis le doigt sur un phénomène contraire : le « vieil antisémitisme » existe toujours, il est bien présent sur la toile, les connexions entre sites antisémites, identitaires, déclinistes, catholiques intégristes sont nombreuses. Ces gens-là se préoccupent beaucoup plus du Kosovo (serbe) ou de créer une grande EuroRussie (blanche, cela va sans dire) que du sort des Palestiniens.

 

Je cite la conclusion de l'étude :

 

Seuls les sites référencés par au moins huit autres ont été étudiés. La technique d'analyse privilégie en elle-même les sites liés directement ou indirectement ceux liés aux mouvances radicales d'extrême-droite. Le fait que peu de sites islamistes1 aient été décelés de cette façon met d'ailleurs à mal l'idée de filières « nazislamistes ».

Il faut signaler quelques uns des moins référencés :

Au moins huit sites différents ont été créés par Hervé Ryssen et quatre par Boris Le Lay, qui n'ont rien à voir avec l'islam, pas plus que le délirant « Shumule ».

Club acacia, France éternelle, propagandes.info référencent le forum nazi Stormfront.

Il existe donc bien sur la toile un antisémitisme « souchien », qui, lorsqu'il a besoin de références religieuses, va les chercher dans le catholicisme intégral ou le néo-paganisme, pas dans l'islam.

Les arguments de propagande des sites d'Ahmed Rani, opposant marocain établi en Suède, s'inspirent plus des « Protocoles » et des textes voisins que du salafisme djihadiste.

Certes, des sites islamistes antisémites ont été recensés, mais ils sont beaucoup moins nombreux. L'étude de Marc Knobel, mentionnée en introduction, cite notamment Ansar-Alhaqq, qui publie trois textes sur le Djihad, dont un de Sayyed Qotb2 et l'autre de Ayman al Zawahiri, le successeur de Ben Laden. Notre base de données en contient également une douzaine d'autres, dont certains ont disparu3.

Néanmoins, notre première analyse est que les sites antisémites en langue française sont très majoritairement étrangers à l'islam et au soutien à la cause palestinienne. Et que la plupart de leurs auteurs sont des « souchiens ».

Alors pourquoi mettre l'accent sur les autres ? Volonté de criminaliser certaines options politiques et religieuses ? Mettre en valeur les dérives criminelles chez ses adversaires politiques est un procédé efficace et vieux comme le monde. Ne volontairement retenir qu'elles n'est pas honnête, mais très courant.

Mais ce qui est grave, c'est de faire comme si les mêmes appels au meurtre, à la haine, venant d'autres horizons, n'existaient pas. L'antiracisme borgne, et c'en est un, doit toujours être condamné.

Mohamed Merah avant trouvé sa motivation dans ces sites islamistes radicaux. Anders Breivik faisait référence à Alain Finkielkraut dans son manifeste et sa vidéo reproduisait des dessins du belge Stéphane Bergol.

Si demain, un Breivik « français de souche », nourri des textes antisémites ultra-catholiques ou néo-païens énumérés ci-dessus, se prend pour le sauveur de la civilisation blanche et/ou chrétienne et fait un carnage, il ne faudra pas dire que nous ne savions pas.

 

Lors de « l'affaire du Sofitel », qui mit fin à la carrière de DSK, des messages échangés sur des forums avaient repris les poncifs les plus abjects de la propagande antisémite, et accessoirement du racisme anti-noir.


Je complète l'étude publiée sur ce site avec deux observations personnelles, concernant deux blogs, le premier qui fait dans le crapoteux, le second dans la « référence intellectuelle. »

La publication du patrimoine des ministres du gouvernement Hollande-Ayraut a montré que la plupart étaient loin d'être des « damnés de la terre ».


On peut poser les bonnes questions, comme dans cet article de Mediapart :

Ô surprise: la France reste une République de notables

 

lordbaudricoutfabius bibliotheque-de-combat.jpg
Ou bien laisser apparaître les vieux fantasmes : le plus riche serait Laurent Fabius, issu d'une famille juive. Alors, certains, sans vergogne, recyclent la propagande nazie, en l'assaisonnant d'un petit peu de racisme anti-noir : c'est paraît-il drôle d'écrire « Fwance » pour imiter l'accent africain.

D'autres se veulent plus intellectuels, sont soucieux de donner de « bonnes références », pour une bibliothèque de combat.

Et ils nous apprennent que l'antisémitisme est justifié en Hongrie, que ce sont les juifs qui diffusent la pornographie, qu'ils trafiquent les tableurs Excel.4 Et ils n'oublient pas de faire la promotion du négationniste Vincent Reynouard !!

Cerise sur la gâteau : c'est devenu un honneur pour ces gens-là d'être cités par le MRAP et repérés par lui. Yapluka !!


Dans ces deux exemples, pas de trace de « jeune de banlieue tenté par l'islamisme », mais celles de vrais « souchiens. »


 

 

1 L'étude n'a que peu porté sur les sites de partage de vidéos, les comptes Twitter, Facebook.

2 Leader de la tendance insurrectionnelle et violente des Frères musulmans égyptiens. Pendu en 1966 par le régime nassérien.

3 Le Parti des musulmans de France, de Mohamed Latreche, qui alliait un discours islamiste et des liens avec l'extrème-droite, n'a plus de site en ligne et ne fait plus parler de lui.

4 Ce qui démontre une fois de plus que le racisme ne rend pas intelligent. On ne trafique pas un tableur Excel. O bien il est bogué, ou bien on ne sait pas s'en servir, ou bien on introduit des données erronées, ou bien on ne sait pas les interprêter.

Partager cet article

Commenter cet article