Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du vieux singe

Syrie : les chrétiens d’Orient unis contre une intervention (Assawra)

31 Août 2013 , Rédigé par Michel Servet Publié dans #Syrie

De tout le Moyen-Orient, les Eglises, alarmées par le sort des chrétiens de la région et exceptionnellement unies, s’associent au pape François pour refuser toute intervention militaire en Syrie, jugeant qu’une action renouvellerait en pire l’expérience calamiteuse de l’Irak il y a dix ans.
François avait lancé dimanche un appel pressant pour faire "cesser le bruit des armes" en estimant que "ce n’est pas l’affrontement qui offre des perspectives d’espérance" mais "la capacité de dialoguer".
Les patriarches d’Orient, conscients que leurs appels séparés ne sont pas suffisamment pris en considération, espèrent que François, populaire, parlera à nouveau et sera écouté par les capitales occidentales.
Le Vatican —son quotidien l’Osservatore Romano, sa radio— sont montés au créneau pour relayer les immenses craintes des chrétiens d’Orient, qui craignent d’être balayés par la violence et l’islamisme radical.
Dans la dernière édition de l’Osservatore Romano, le cardinal Leonardi Sandri, préfet pour les Eglises orientales, a adressé une supplique au nom de toutes ces Eglises pour que "l’intérêt supérieur de la paix et de la vie prévale sur tout autre intérêt et ressentiment partisan".
Les chrétiens d’Orient ont soutenu en majorité les régimes autoritaires et laïcs —Saddam Hussein en Irak et la dynastie des Assad en Syrie—, qui protégeaient leurs droits et leur sécurité. Depuis la chute de Saddam Hussein en 2003, l’islamisme radical sunnite s’est répandu et des millions de chrétiens ont fui leurs villes et villages.
Dans le conflit syrien, une majorité de chrétiens ont soutenu Bachar al-Assad, par peur de l’alternative islamiste. Et ils pourraient en payer le prix fort, en cas de prise de pouvoir par les radicaux sunnites.

Lire la suite

Partager cet article

Commenter cet article