Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du vieux singe

Riposte laïque confond erreur de procédure et jugement sur le fond.

12 Septembre 2013 , Rédigé par Michel Servet Publié dans #Islamophobie

L'article commence très fort, avec ce titre accrocheur, dans le numéro 320 de ce journal en ligne :

Christine Tasin relaxée : l’islamophobie n’est pas un délit !

C'est ensuite que viennent les explications :

 

Un article incendiaire de Christine Tasin est envoyé par courriel et un des destinataires (ou son patron) n'apprécie pas et saisit le procureur :


Il se trouve également que, saisi par le responsable de celle-ci, le Procureur de la République de Lyon, après avoir mollement cherché  l’auteur du courriel, avait décidé de poursuivre l’auteur de l’article pour provocation à la haine.

(..)

Or les poursuites étaient motivées non par l’article lui-même, mais par son envoi sous forme de courriel.

(..)

Fort heureusement le tribunal s’en tint strictement aux termes de la poursuite, et considéra que rien ne prouvait que j’étais l’auteur du courriel.  J’ai donc été relaxée « au bénéfice du doute ».

 

Si l'article incriminé avait expliqué que c'était un devoir citoyen que d'écorcher vif tous les rouquins, la conclusion du tribunal aurait été identique, mais personne n'aurait osé écrire que le tribunal approuvait cette proposition.


Mais à Riposte "laïque", on ose , on ose tout.

 

 

Partager cet article

Commenter cet article