Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du vieux singe

Père Paolo Dall'Oglio : Quel avenir pour la Syrie ?

12 Septembre 2012 , Rédigé par Michel Servet Publié dans #Syrie

Date : 19 septembre 2012
Horaire : 20-22h

Personne de contact : Nicolas Bossut
Adresse mail : nicolas.bossut@paxchristiwb.be
Numéro de téléphone : 02/738.08.04

Adresse : H 1302, Avenue Paul Heger, Bruxelles

 

Père Paolo Dall'Oglio : Quel avenir pour la Syrie ?

Paolo Dall'Oglio est un jésuite italien établi en Syrie depuis une trentaine d'années. Depuis le début de la révolution syrienne, il ne cesse d'appeler au dialogue et à la solidarité de tous les syriens ; une position qui a fait de lui un symbole de la non-violence et lui a valu d'être expulsé par le régime de Bachar el-Assad. Il sera présent à Bruxelles le 19 septembre pour témoigner de son combat.

Alors qu'il étudie à Beyrouth au début des années 80, le jeune jésuite découvre les ruines d'un monastère catholique syriaque, Mar-Mûsa, qu'il entreprend de reconstruire. Ordonné prêtre catholique syriaque, il consacre sa vie et celle de son monastère au dialogue islamo-chrétien. En 2009, les universités catholiques de Louvain (UCL et KUL) lui décernent un doctorat honoris causa lors d'une cérémonie placée sous le signe de la multiculturalité. 

La vie du Père Paolo comme celle de millions d'autres syriens bascule à partir du 15 mars 2011, date à laquelle se déroule dans la foulée du Printemps arabe la première manifestation contre le régime de Bachar el-Assad. En juillet 2011, le Père Paolo publie un texte dans lequel il indique le chemin d'une transition pacifique vers l'instauration d'institutions démocratiques, fondée sur le consensus des différentes groupes sociaux et communautés religieuses qui cohabitent dans le pays. La réaction du régime est immédiate ; le Père Paolo reçoit un avis d'expulsion. Quelques mois plus tard, le monastère recevra la visite d'une trentaine d'hommes armés et masqués. Ce n'est finalement qu'en juin 2012 que le Père Paolo quittera la Syrie sous l'injonction du gouvernement. 

Aujourd'hui, le Père Paolo continue son combat pour rappeler à tous l'aspiration à la non-violence présente dans le cœur de nombre de syriens mais aussi pour démonter le spectre d’un prise de pouvoir par un islamisme radical et la peur que cela engendre en Europe.

 

Dans la même ligne, le Père Paolo prépare le terrain pour que la reconstruction puisse s'engager dès la fin des combats qui déchirent actuellement la Syrie. Il cherche à mettre en place des structures pour donner place à la reconstruction sociale, économique et politique et pour briser la spirale de violence.

Le 19 septembre, il sera présent à l'invitation de Pax Christi, du MIR-IRG, du Centre AVEC et de la Commission Justice et Paix à l'ULB (Avenue Paul Heger, batiment H, local 1302) pour témoigner de son combat et répondre à vos questions.

Blog al-Raheb Boulos

Partager cet article

Commenter cet article