Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du vieux singe

Mieux que le pipotron !!

18 Mai 2013 , Rédigé par Michel Servet Publié dans #Bêtisier

http://img1.encyclopedie-incomplete.com/local/cache-vignettes/L500xH334/blabla_bla_pipotron_phrases_creuses-4e70e.jpg

Il y avait le pipotron, qui générait des phrases toutes faites avec des mots "à la mode". Et ça donnait ceci :

Si vous voulez mon avis concernant la baisse de confiance présente, nous sommes contraints de remodeler la simultanéité des options possibles, pour le futur.


ou bien, il suffit de cliquer :

 

Nonobstant l'austérité générale, on se doit d'analyser la plus grande partie des organisations matricielles s'offrant à nous, même si nous devons en tirer des conséquences.

 

Nos cousins du Québec font mieux, avec un générateur de textes post-moderne : le Sokalisateur.

Le bombardement des joies

    Qu'est-ce qu'un PDG ? Je ne suis pas loin de voir qu'il y a là quelque vérité brute à gueuler et que mieux vaudrait commencer par savoir: qu'est-ce qu'un skieur? Rien n'est plus historique, de par la critique politique, que cette façon de policier, dont j'aurai à téléphoner qu'elle relève, d'emblée, d'un défoulement incertain.

    Il s'en faut que la contusion catastrophique se prête malheureusement à pareille vérité, que je suppose néanmoins non seulement occidentale, mais plausible à toute rancœur inévitable des paix de notre temps sur le front de la prolifération et de la conjuration des nouvelles générations. Nous entendons le chargement pashtoun comme un repaire qui niaise, sans dépeindre que si le vol causal suppose avec découverte un portrait pénal entre journaliste et PDG, la non-représentation pure démontre cette sagesse essentielle.

 

Vous aimez ?,

Et ceci, toujours sur le Sokalisateur :

 

Le viol des générations

    Qu'est-ce qu'un responsable ? Je ne suis pas loin de révéler qu'il y a là quelque folie politique à rêvasser et que mieux vaudrait commencer par dire: qu'est-ce qu'un patron? Rien n'est plus désolant, de par la misère institutionnelle, que cette décadence de skieur, dont j'aurai à savoir qu'elle relève, aisément, d'un découpage subjectif.

    Il s'en faut que la notion catastrophique se prête malheureusement à pareille déprime, que je découvre néanmoins non seulement post-moderne, mais pure à toute contusion forte des bêtises de notre temps sur le front de la canonisation et de la destruction des nouvelles générations. Nous soupçonnons le renversement pashtoun comme un parc qui déboule, sans concevoir que si le chargement féminin établit avec bonté un verbiage politique entre skieur et skieur, la conjonction brute montre cette paix insignifiante.

 

Et ceci :


Les activistes des peuples-classe d'Europe vont organiser la riposte pour la démocratie, le social et l'environnemental contre la prédation et les régressions de l'oligarchie politico-financière.

 

Un volet anti-fasciste y sera discuté eu égard à "l'accompagnement" autoritaire et violent de type xénophobe et raciste, sexiste et homophobe des mesures d'austérité de la troika contre les peuples-classe d'Europe.

 

Pas mal, mais ce n'est ni le pipotron, ni le Sokalisateur.

 


 

Partager cet article

Commenter cet article