Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du vieux singe

Les "grandes gueules", l'avocat et le commentateur

15 Juin 2013 , Rédigé par Michel Servet Publié dans #Islamophobie

Quand Marine Le Pen a comparé les prières de rue musulmanes à l'occupation nazie, des associations antiracistes ont porté plainte contre elle.

A la suite de ces propos, véritable tollé dans la classe politique, le parquet de Lyon avait ouvert une enquête préliminaire pour «incitation à la haine raciale» après la plainte du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (Mrap). Enquête qui avait été selon l’intéressée classée sans suite. Mais une autre plainte pour «provocation à la discrimination, à la violence et à la haine envers un groupe de personnes en raison de leur religion», avec constitution de partie civile, émanant cette fois du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), avait déclenché l’ouverture d’une information judiciaire.1

Le ministère français de la justice a demandé au Parlement européen de voter la levée de son immunité parlementaire.

Pierre Mairat, co-président du MRAP et avocat de son métier, a été interrogé sur ce point par RMC dans l'émission « Les grandes gueules ».

Rien à redire sur le fond de ses explications ; sur la forme, je trouve qu'il n'a pas été assez pugnace. Les grandes gueules, on ne leur parle pas comme on plaide, il faut leur rentrer dans le lard. Surtout qu'elles défendent des positions très droitières.

Mais l'exercice n'est pas facile, et c'est bien que Pierre Mairat ait défendu la position de son organisation.

Ce qui est plus surprenant, c'est que cette dernière soit restée étrangement silencieuse, aussi bien sur cette levée prochaine et probable de l'immunité parlementaire que sur la prestation de son co-président.

La fédération des Landes du MRAP a mis en ligne l'enregistrement audio de cette intervention, accompagné de gloses diverses au cas où les auditeurs n'auraient pas compris (ou au cas où Pierre Mairat se serait mal exprimé?).

Cela fait un peu scolaire.

Partager cet article

Commenter cet article