Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du vieux singe

Le gouvernement Ayrault, une machine à perdre ?

3 Mai 2013 , Rédigé par Michel Servet Publié dans #Politique française

Couac autour d’une mission parlementaire

La députée socialiste Valérie Rabault (photo), missionnée mardi 30 avril par le gouvernement sur la fiscalité des organismes à but non lucratif, a demandé à être dessaisie de ce dossier. Elle n’avait pas été consultée sur sa participation à ces travaux.

La députée socialiste et vice-présidente de la commission des finances de l’Assemblée nationale, Valérie Rabault, chargée le 30 avril par le gouvernement d’une mission temporaire sur la fiscalité des organismes à but non lucratif, avec trois autres collègues de son bord politique – Régis Juanico (Loire), Jérôme Guedj (Essonne) et Yves Blein (Rhône) –, a demandé dans la foulée à en être dessaisie, estimant que ses charges actuelles ne lui permettaient pas de l’assumer.

Déjà rapporteure pour la commission des finances du projet de loi de financement de la Sécurité sociale, “plus gros budget de la dépense publique”, elle dit souhaiter mener au bout ce travail. Sur le fond, la députée du Tarn-et-Garonne n’a manifestement pas beaucoup apprécié d’apprendre par le Journal officiel sa nomination par décret du Premier ministre, sans avoir été consultée préalablement. Et elle est allée le faire savoir sur le plateau de France 3 Midi-Pyrénées : “Je pense qu’il y a eu un petit « bug » au niveau de l’un ou l’autre de ses conseillers”, a-t-elle précisé.

Lire la suite sur Acteurs publics

Partager cet article

Commenter cet article