Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du vieux singe

Le blog d'Olivier Pechter

3 Décembre 2013 , Rédigé par Michel Servet Publié dans #Antisémitisme et négationnisme

J'ai reçu un message d'Olivier Pechter pour me faire connaître son tout nouveau blog. L'article sur l'antisémitisme à l'UMP est intéressant. Je partage.

Début  :

Dieudonné, Soral et la bataille culturelle

L’un attire des dizaines de milliers de spectateurs. L’autre a vendu son derniers pamphlet à des dizaines de milliers d’exemplaires. Ils comptent à eux deux des millions de vue Youtube. Il s’agit de Dieudonné et Alain Soral, les deux militants de l’antisémitisme qui rapporte. Le duo excite, réveille et "décomplexe" de bien vieux sentiments.
On s’est longtemps focalisé sur leur influence dans les quartiers pauvres et ghettoïsés, bien que leur appartenance à l’extrême-droite soit notoire. On découvre aujourd’hui leur ancrage au sein d’un parti "de l’arc républicain". Une propagande essentialiste avait en effet fait des arabes, des noirs le bastion par excellence de l’antisémitisme contemporain. Dénoncer un racisme en en théorisant un autre, un procédé explosif. Dieudonné fera grand profit du sentiment de "deux poids deux mesures". Et aux islamophobes qui se réclamaient du "judéo-christianisme" pour consolider une alliance géopolitique "occidentaliste", le comédien répondait "islamo-christianisme" et "axe de la résistance". De symptôme d’un malaise social, Dieudonné deviendra un acteur à part entière du racisme à la française (avec pour mentor Alain Soral) ; remuant sa "quenelle" dans la plaie, pour paraphraser l’aphorisme ; cassant des tabous pourtant nécessaires (mise à l’honneur du négationniste Faurisson…).

L’antisémitisme de droite remonte à loin. Mais seconde Intifada et 11 septembre aidant, il s’était comme "fondu" dans l’islamophobie. Il réapparaît aujourd’hui, défrayant la chronique (Ces quenelles qui empoisonnent la droite orléanaise, Les "Bonnets rouges" : un mouvement réac, entre Manif pour tous et Dieudonné ?), au gré des mutations de la droite et de la "bataille culturelle".

Partager cet article

Commenter cet article