Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du vieux singe

Jeuyet et Florange : les dangers du copinage.

20 Octobre 2012 , Rédigé par Michel Servet Publié dans #Politique française

Mais qui diable a bien pu nommer un ancien ministre de Sarkozy à la tête de ce qui doit être le bras armé de la nouvelle politique industrielle de la France ?


estrepublicain.gifNancy. En traitant le site de Florange de « canard boiteux », Jean-Pierre Jouyet a provoqué hier le premier couac de la future Banque publique d’investissement (BPI) qu’il présidera, suscitant des critiques et contraignant le président de la République à intervenir pour calmer le jeu. « La BPI aura vocation à maintenir l’activité et non pas à aider les canards boiteux. », a déclaré Jean-Pierre Jouyet, par ailleurs directeur général de la Caisse des dépôts (CDC), en réponse à la question suivante qu’on lui posait sur Europe 1 : « Est-ce que la BPI devra sauver Florange ? », le site sidérurgique d’ArcelorMittal en Moselle menacé de fermeture partielle.

 

Les élus lorrains et les syndicats de l’aciérie ArcelorMittal de Florange ont aussitôt fustigé les propos du futur patron de la Banque publique d’investissement (BPI). Le député socialiste de la Moselle Michel Liebgott a ainsi indiqué sur son blog avoir « interpellé en fin de matinée le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, pour que Jean-Pierre Jouyet fasse l’objet a minima d’un ‘’recadrage’’». Le président PS de la région Lorraine, Jean-Pierre Masseret, a pour sa part estimé que M. Jouyet avait dit une « connerie ». « L’outil sidérurgique lorrain doit être préservé », a-t-il ajouté dans un communiqué.

Lire la suite sur le site de l'Est républicain

Partager cet article

Commenter cet article