Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du vieux singe

Décès de Mouloud Aounit : analyse de quelques réactions (1/4 ) Jean-Paul Huchon

20 Août 2012 , Rédigé par Michel Servet Publié dans #MRAP, #Mouloud Aounit, #Solfériniens

I Les amnésiques et effaceurs.

logo

J'ai été favorablement impressionné par les commentaires d'Alain Jakubowicz, le président de la LICRA :

Avec Alain Jakubowicz, le président de la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (Licra), Mouloud Aounit "s'est souvent opposé, de façon violente. Nous avons eu des points d'opposition extrêmement forts sur la question du port du voile, de la laïcité, du Proche-Orient", a rappelé M. Jakubowicz.

Mais pour le président de la Licra, M. Aounit était aussi "un homme particulièrement attachant". "Il a marqué le Mrap pendant de nombreuses années. Sa mort pose la question du renouvellement des cadres de cette association1."

Voilà un bel exemple d'honnêteté intellectuelle. Toutes les réactions ne sont pas du même acabit.

A Jean-Paul Huchon.

Déclaration du président (PS) du Conseil régional d'Île-de-France :

 

Jean-Paul Huchon, Président du Conseil régional d’Ile-de-France a appris avec beaucoup de tristesse le décès de Mouloud Aounit, Conseiller régional d’Ile-de-France et Président du MRAP.

« J’exprime ma peine d’avoir perdu un homme important au sein de l'hémicycle régional dont il fut membre de 2004 à 2010.iledefrance.gif

Je salue la mémoire d’un homme de conviction. Militant inlassable de la lutte contre les discriminations, le racisme sous toutes ses formes, Mouloud Aounit avait su insuffler dans tous ses combats, aussi bien associatifs que politiques, une humanité exceptionnelle.

Je veux rendre hommage à un homme de cœur. J’exprime au nom de l’ensemble du Conseil régional toutes mes condoléances à sa famille et à ses proches.2 »

 

Un rappel historique s'impose :

 

En 2004, Mouloud Aounit est tête de liste « Gauche populaire et citoyenne », à dominante PCF, aux élections régionales dans le département de Seine-Saint-Denis.

 

Commentaires de Xavier Ternisien, « Le Monde » du 20 avril 2004 :

 

« Le bon score de Mouloud Aounit, tête de liste PCF au premier tour des régionales en Seine-Saint-Denis, relance les spéculations. Le président du Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP), qui avait pris position contre la loi interdisant le foulard à l'école et mis en avant la lutte contre l'islamophobie, a obtenu 14,3 % des suffrages exprimés le 21 mars. Par comparaison, Robert Hue n'avait recueilli que 6,27 % des voix dans le même département au premier tour de la présidentielle en 2002.

Mouloud Aounit atteint même 32 % à Stains, 29 % à Bobigny, 24 % à Saint-Denis, 21 % à La Courneuve, 20 % à Aubervilliers. Toutes ces villes comptent d'importantes communautés musulmanes. Mais elles sont aussi des bastions communistes. Difficile de faire la part entre vote musulman et dynamique favorable à la gauche.

Pour Mouloud Aounit, ces résultats seraient d'abord la conséquence d'une campagne de terrain : « Je suis allé dans des cités où personne ne va, comme le Clos-Saint-Lazare à Stains », aime-t-il à souligner. Il ne nie pas l'existence d'un « vote communautaire » : « Ce n'est pas une question de religion, nuance-t-il. Je ne me considère pas comme musulman. C'est plus une identité commune... »

 

C'est ensuite que les choses se sont gâtées. Lors de la négociation entre PCF et PS pour la fusion des listes de gauche en vue du 2ème tour, le PCF a demandé deux têtes de liste, en Seine-Saint-Denis (Aounit) et dans le Val-de-Marne. Il a demandé également quatre vice-présidences, dont une pour Mouloud Aounit.

 

Double veto de Jean-Paul Huchon, qui ne voulait pas de Mouloud Aounit. Que lui reprochait-il ? Si j'en crois Libération, ce sont les relations de Mouloud Aounit avec Tariq Ramadan, notamment sa participation à une table ronde avec lui lors du Forum social européen, et le refus du MRAP de condamner une déclaration précise de Tariq Ramadan3.

 

Ces deux reproches sont injustifiés :

 

La fameuse photo, où l'on voit Mouloud Aounit à coté de Tariq Ramadan, a été prise dans le « cadre de l’unique séance plénière du Forum Social Européen consacrée au thème « Racisme, xénophobie, antisémitisme, islamophobie, discriminations, stigmatisation des immigrés, des populations issues de l'immigration, des Rroms et des gens du voyage, rôle des médias, pour le dialogue des cultures (axe 5 du FSE) et tenue à Ivry le jeudi 13 novembre 2003 de 9 h 00 à 12 h 00. Sa tribune, présidée par Madeleine RÉBERIOUX, présidente d’honneur de la LDH, comportait Mouloud AOUNIT (MRAP-France), Ulla JELPKE (Junge Welt-Allemagne), Laszlo FARKAS (Rom Minorities Organisation of LAET-Hongrie), Svetlana SIMONOSKA (Antiwar Coalition-Macédoine), Tariq RAMADAN (Présence musulmane), Sintayeho Tsehay (WUK-Autriche), Henri WAHLAUM (Réseau européen des juifs pour la paix), Bahija OUEZINI (FTCR). La candidature de Mouloud AOUNIT présentée par le MRAP, pour prendre la parole en tant qu’organisation anti-raciste de France, avait été retenue par les organisateurs4du FSE5 ».

 

Le texte incriminé de Tariq Ramadan était le suivant :

 

« S’il faut exiger des intellectuels et acteurs arabes et musulmans qu’ils condamnent, au nom du droit et des valeurs universelles communes, le terrorisme, la violence, l’antisémitisme et les Etats musulmans dictatoriaux de l’Arabie Saoudite au Pakistan ; on n’en doit pas moins attendre des intellectuels juifs qu’ils dénoncent de façon claire la politique répressive de l’Etat d’Israël, de ses alliances et autres méthodes douteuses et qu’ils soient au premier rang de la lutte contre les discriminations que subissent leurs concitoyens musulmans. On relèvera avec respect le courage de celles et de ceux, juifs (pas forcément altermondialistes ou d’extrême gauche), qui ont décidé de s’insurger contre toutes les injustices et notamment celles qui sont le fait de juifs. Avec les Arabes et les musulmans qui ont la même cohérence, ils sont la lumière et l’espoir de l’avenir parce que celui-ci a plus que jamais besoin de cette exigence et de ce courage6. »

 

Il visait nommément quelques personnes, à cause non par de leur judéité vraie ou supposée, mais à cause de leur soutien inconditionnel à la politique israélienne. En bref, une accusation de « communautarisme », mais pas de trace d'antisémitisme.

 

C'est Caroline Fourest qui a affirmé que le MRAP7 aurait pris la défense de Tariq Ramadan à propos de ce texte. L'article MRAP de Wikipedia y fait référence, mais sans donner les sources de Caroline Fourest.

 

De fait, le ton serait très vite monté entre Mouloud Aounit et Jean-Paul Huchon,, et l'un des deux aurait parlé de « lobby juif8 ».

Voilà l'affaire, et merci à qui me donnera plus d'explications sur les raisons du double veto de Jean-Paul Huchon.

 

A suivre :

Décès de Mouloud Aounit : analyse de quelques réactions (2/ ) Malek Boutih


 

4 Souligné par moi.

5 http://mrap54.free.fr/etudes/aounit2007.htm consulté le 20 août 2012

6 http://oumma.com/Critique-des-nouveaux consulté le 20 août 2012

7 Elle parle d'une « section de Paris » du MRAP, qui n'existe pas.

Partager cet article

Commenter cet article

ben 20/08/2012 22:54


huchon a anticipé les desiredata (?) du lobby pro-israélien et ses alliés "laïcards", tous unis contre "l'islamo-gauchisme". dray aurait déclaré: "la communauté ne comprendrait pas". Comme ça
c'est clair...

Michel Servet 20/08/2012 23:13



Si vous aviez une référence précise, je serais preneur.