Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du vieux singe

Chroniques du racisme républicain (Pierre Tevanian)

14 Mars 2013 , Rédigé par Michel Servet Publié dans #Racisme, #Caroline Fourest

Le site toubainfotv.com publie un long extrait du livre de Pierre Tevanian.

J'en extrait ces deux passages :


http://toubainfotv.com/wp-content/uploads/2013/03/images_34.jpg

 

Tantôt suiviste, tantôt avant-gardiste, une certaine gauche travaille même activement à disqualifier des revendications antiracistes ou à populariser des thématiques racistes : c’est par exemple un groupuscule fasciste qui assigne en justice Houria Bouteldja pour « racisme anti-blanc », mais c’est un journal farouchement anti-sarkozyste (Marianne) et un écrivain de gauche (Mouloud Akkouche) qui valident le chef d’inculpation et confirment la culpabilité de l’intéressée – et c’est un mouvement antiraciste historique (le MRAP) qui finit par adopter, par un vote de congrès, ce vocable directement issu de l’extrême-droite (cf. « Les nouveaux souchiens de garde »). C’est aussi une journaliste se réclamant de la gauche (Caroline Fourest), notoirement engagée contre le candidat Sarkozy et pour le candidat Hollande, qui publie dans les colonnes du Monde un ahurissant concentré de rhétorique réactionnaire destiné à enterrer une nouvelle fois la promesse socialiste d’un droit de vote pour les étrangers (cf. « Retour de flamme »).

(..)

Cette opposition réelle n’est pas forcément négligeable numériquement, mais elle demeure dispersée et surtout peu visible, politiquement, dans l’espace public officiel tel que le délimitent quelques grands partis et quelques grands médias. Il reste que d’innombrables collectifs ont résisté et continuent de le faire, du GISTI au Réseau Éducation Sans Frontières, des Indivisibles à Mamans Toutes Égales, de l’Association des Travailleurs Maghrébins de France au Forum Social des Quartiers Populaires, de la Brigade Anti-Négrophobie au Collectif Contre l’Islamophobie en France, des TumulTueuses au Collectif des Féministes Pour l’Égalité, sans oublier bien entendu la multitude des Coordinations de Sans-papiers et des Comités Vérité Justice qui se forment autour des victimes d’homicides policiers. C’est à tous ces groupes que l’on doit la visibilité et l’intelligibilité du racisme d’État dont voici la chronique, et c’est en toute logique à eux que je dédie ce livre – ainsi qu’aux millions d’étrangers ou de « mauvais Français » qui, de mille façons, endurent et combattent l’exception au pluriel et au quotidien.

Partager cet article

Commenter cet article

leila 14/03/2013 19:29


Cela m'étonne de trouver sur votre blog un texte de monsieur tévanian, ce pourfendeur du féminisme . ( cf son texte " le féminisme à visage inhumain " qui orna la une du site internet de l'UOIF
pendant de longs mois).


Je comprends bien pourquoi cet " intellectuel " s'en prend aujourd'hui à la République et aux républicains lui qui initia par le passé une pétition en faveur des signes religieux à l'Ecole !


Encore une fois s'avance un procès stalinien contre les défenseurs de la laîcité !


Aux yeux de cet " intellectuel " , la laîcité est une valeur occidentale , entendre ici colonialiste..


Alors républicains nous?


OUI et fiers de l'être ne vous en déplaise !

Michel Servet 16/03/2013 08:18



http://lmsi.net/Mise-au-point


Le titre exact est "un féminisme" et non pas "le féminisme" !!