Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du vieux singe

Ceux que l'islam rend fou : l'affaire des Campanile

3 Décembre 2012 , Rédigé par Michel Servet Publié dans #Islamophobie

 

La chaîne hôtelicampanile.jpgère Campanile a lancé en octobre 2012 une offre promotionnelle « Joyeux hiver », avec des séjours à partir de 39 €.

Après tout pourquoi pas, je n'ai pas les moyens de juger de la qualité de cette offre, et je garde d'ailleurs un bon souvenir de mes passages dans des « Campanile ».

Cette offre n'a pas échappé à ceux que l'islam rend fou, qui ont supposé, et fait savoir que si Campanile appelait son offre « Joyeux hiver », c'était parce que la chaîne ne voulait pas choquer les musulmans en l'appelant « Joyeux Nöel ».

Au palmarès, le « grincheux grave » qui explique :

« La chaîne des Hôtels Campanile vient à son tour de tourner la page du christianisme. Plus question pour elle d'oser souhaiter en  page d'accueil de son site web de "Joyeuses Fêtes" ni un "Joyeux Noël". Désormais, comme le fait le gouvernement cette année pour désigner les congés scolaires (congé d'automne au lieu de "Toussaint"...), les Campanile vous accueillent au cri de "Joyeux hiver" ! Dans dix ans, à ce rythme, Saint-Paul sera remplacé dans le calendrier par Mohamed. On recule, on recule, à bonne cadence, avec l'immense satisfaction d'avoir fait preuve d'une magnanimité exemplaire en disant à la "communauté" qui nous pousse vers la sortie "voyez combien nous chrétiens sommes bons et tolérants, notre joie et notre honneur sont de vous laisser spontanément les places que vous convoitez, d'effacer les mots qui peuvent vous choquer, en nous retirant sur la pointe des pieds afin de vous permettre de jouir le plus vite et le mieux possible de votre nouvelle conquête." »

4534grincheux_campanile.jpg 3883défrancisation campanile
 Grincheux  Défrancisation (en cache), quelqu'un a dû leur signaler le contresens. C'est "Défrancisation" qui avait aussi monté en épingle l'agression du curé de Dombasle-sur-Meurthe (54), imputée aux musulmans alors que l'agresseur était un autre curé, très réactionnaire.

Défrancisation n'est pas en reste :

Le 15 novembre (la date est importante)

« Les hôtels Campanile ne souhaitent plus un joyeux noël mais un joyeux hiver… »

avec ce commentaire le 17 :

A Amiens également, le marché de noël a été rebaptisé « Marché d’hiver » pour ne pas heurter les musulmans, et bien sûr, mairie socialiste : quand on est lâche, on l’est jusqu’au bout !

Mais il y a un problème, un seul, et il est de taille : l'offre Campanile s'applique « pour les séjours effectués entre le 26/10 et 11/11, le 14/12 et 13/01/2013, le 15/02 et 17/03 », c'est-à-dire sur une période – discontinue – de presque cinq mois, beaucoup plus longue que la période des fêtes de Noël.

Et Campanile continuera à souhaiter un joyeux Noël à ses clients, mais à Noël, pas deux mois avant ni trois mois après.


Quant au marché d'Amiens, Franz-Olivier Giesbert s'est fait taper sur les doigts par la mairie :

Lire "FOG prié de se mettre au parfum".

"Lettre d’Annick Carbonnier, directrice du cabinet du maire".

« [...] Qui donc a pu vous amener à croire que le choix du nom de notre marché de Noël puisse reposer sur la spéculation hasardeuse que vous sous-entendez ?

C’est lors des fêtes de fin d’année 2008 que la proposition a été faite par l’adjoint au maire chargé des fêtes et animations, de « baptiser » le marché de Noël d’Amiens du nom de « Parfums d’hiver ». La raison en est beaucoup plus simple que celle que vous avancez. Il s’agissait tout simplement de se démarquer de tous les marchés de Noël qui foisonnent désormais dans les villes et villages, en donnant à celui d’Amiens une identité remarquable. Le parti qui a été pris est de faire figurer sur toutes les affiches et documents la mention : « Parfums d’hiver, le marché de Noël d’Amiens ». D’ailleurs, si vous doutiez encore de votre erreur d’appréciation il suffirait que vous observiez que la communication faite au sujet de cet événement y associe systématiquement la Cathédrale en couleurs, spectacle magique proposé gratuitement à tous les visiteurs, chaque soir, pendant la même période.

Alors, Monsieur Franz-Olivier Gisbert, comme je ne doute pas de votre bonne foi lorsque vous avez fait ce contre-sens (pas très comique à nos yeux) à propos de notre ville, je vous demande de bien vouloir rectifier vos propos lors de votre prochain édito. [...]1 »


Partager cet article

Commenter cet article

edouard 04/12/2012 19:50


franchement?


On s'en fout !!

Michel Servet 05/12/2012 13:09



Campanile peut effectivement choisir ses thèmes publicitaires, c'est son affaire et on peut s'en f..


Par contre, la façon dont les islamophobes paranoïaques déforment tout et intoxiquent le web avec de fausses rumeurs, pour rendre paranos tous ceux qui les croient, est grave.