Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du vieux singe

Cet homme veut devenir député français !

17 Mars 2013 , Rédigé par Michel Servet Publié dans #Israël et le sionisme

L'entrée en politique de Véronique Genest a attiré l'attention sur l'homme avec lequel elle se présente, comme suppléante, à une élection législative partielle. La circonscription concernée est la 8ème des Français de l'étranger : Italie, Turquie, Malte, Saint-Marin, Saint-Siège, Chypre, Grèce et Israël.

Le candidat député s'appelle Jonathan-Simon Sellem. Il se dit sans étiquette, mais réussit à faire passer Netanyahou pour un doux humaniste.

Il édite un site JSSNews, où l'on met des guillemets à "Palestiniens", parle de "Territoires disputés", etc..

Voilà comment il a annoncé la mort de Stéphane Hessel :

jssnews.jpg

Partager cet article

Commenter cet article

brice 21/03/2013 08:54


vous maniplez et grossissez les chiffres, il s'agit de 700 000 au plus 750 000 arabes qui d'ailleurs ne furent pas tous expulsés comme vous l'écrivez mais prirent d'eux mêmes la décision de fuire
pour ne pas subire les dommages de la guerre déclarée par leurs frêres arabes au jeune état d'Israél.


Concernant ceux qui furent expulsés, il faut repenser cela dans le contexte de l'Epoque d'après la Shoah : le Yichouv craignant à avoir à subir de la part des arabes restés sur leur territoireune
nouvelle menace d'extinction.


Ce qui était fondé étant donné les relations entre certains nationalistes arabes de Palestine et les autorités nazies.


Quant à l'exode, c'est le fait de toutes les guerres,  non?


Et cette guerre duquel il résulte a été déclenché par les pays arabes, je vous le rappelle !!

Michel Servet 23/03/2013 21:03



http://boutique.monde-diplomatique.fr/extrait-vidal :


Pour l’historien, le combat actuel pour les droits des Palestiniens s’enracine dans la connaissance de l’injustice dont ils ont été victimes dans le passé. À commencer par l’expulsion de 1948,
sur laquelle son dernier livre, The Ethnic Cleansing of Palestine1, jette un éclairage radicalement nouveau. « Ce livre est le résultat de ce que j’avais peu à peu tracé dans
les précédents, à savoir qu’en Palestine, avant, pendant et après 1948, on a mis en œuvre un plan bien précis, destiné à purifier ethniquement le territoire où a surgi l’État d’Israël. Des
documents et des témoignages, soixante ans quasiment après ces journées, le disent avec une extrême clarté. » Et pourtant, l’auteur se dit persuadé qu’« Israël, de toutes
façons, n’admettra jamais ses responsabilités sur la question des réfugiés, le gouvernement actuel et les prochains feront tout leur possible pour laisser dans les camps pour réfugiés toutes ces
personnes [800 000 en 1948, qui sont environ quatre millions aujourd’hui] qui réclament leurs droits. Je ne crois pas cependant que les pays arabes seront disposés à se plier à
l’exigence d’Israël d’oublier l’existence des réfugiés et de modifier l’initiative de paix arabe de 2002 [relancée au printemps 2007] ».



yves 20/03/2013 12:57


Pour vous qui vous prétendez anticolonialiste, le peuple palestinien serait donc simplement l'issue des discutions prises entre les puisances coloniales et les sionistes au moment de la création
de la Palestine mandataire??


C'est étonnant de votre part !


Savez vous que ce mandat, puisque c'est bien de cela qu'il s'agit avait pour unique but la mise en place dans la zone en question d'un foyer national pour le peuple juif??


Sachez aussi que jusque dans les années 1970 le terme de " palestiniens " désignait donc tous ceux qui habitaient la Palestine mandataire et ceci quelles que soient leurs origines, juive ou
arabe, ou même leur religion !!


Et que faites vous des arabes de natiuonalité israélienne?


Sont ce des palestiniens?


L'Onu précise bien que la citoyenneté palestinienne pour le moment n'a aucun sens !


En ce qui concerne les territoires, tout est issu d'une interprétation différente de la résolution 242.


En anglais , le texte officiel parle de " occupied territories " !!


L'emploi de cet terme est donc tout aussi pertinent !


Ne vous en déplaise, les choses ne sont pas toujours aussi simples .


Pour les comprendre il faudrait veiller à faire preuve de plus de rigueur et de moins de manichéisme sentimental !!

brice 19/03/2013 08:53


il est historiquement pertinent de mettre des guillemets : le peuple palestinien n'ayant pas d'existence historique en tant que peuple mais uniquement politique.


Quant au terme " territoires disputés " il s'agit ni plus ni moins de l'apellation anglo saxone, bien plus exacte !


Et puis ne faudrait il pas citer des extraits??


Quant à hessel , ca veut dire quoi en alsacien déja hessel?

Michel Servet 20/03/2013 07:37



Pas d'existence historique ? Comment appelez-vous les 800 000 habitants de la Palestine mandataire expulsés en 1948 ? Des chinois ?


"appellation anglo-saxonne" ne veux rien dire. Est-ce le terme utilisé par les gouvernements de GB et des USA, ou bien celui utilisé par des commentateurs de langue anglaise qui partagent les
opinions de JSS ?


Une copie d'écran, c'est un extrait. Chacun peut lire l'URL et se faire son opinion.


Je ne parle pas alsacien, Hessel ne veut rien dire en allemand, et les noms de famille remontent souvent à plusieurs siècles et ce genre d'argument n'a pas de sens : nous connaissons tous des
Legros minces comme des fils et des Lamy que nous ne voulons pas fréquenter.


Brillante armée ou armée d'ours ?