Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du vieux singe

Sur les sites web des candidats.

25 Août 2005 , Rédigé par Michel Servet Publié dans #Lorraine. Politique

Chez Laurent Hénart, on y va très fort :
Grâce à son action, on créée des entreprises (en Lorraine? en France? à Nancy?).
Selon l’Etude de conjoncture de l’INSEE, c’est moins brillant.
La suite du document papier est de la même eau :
“Conjoncture Lorraine : un début d’année morose”
“le chômage lorrain atteint le niveau national”
Seules quatre zones d’emploi évoluent favorablement : Toul et Vosges de l’Ouest, puis Metz et Bar-le-Duc.
Nancy est en baisse.

Ensuite, cette phrase ambigüe : Sous l’impulsion de Laurent Hénart,
Nancy sera en 2007, ville TGV accueillant le centre de formation et d’hébergement des conducteurs.
Ceux qui lisent vite auront l’impression que c’est LH qui a fait venir le TGV à Nancy.
Le TGV viendra à Nancy, bien, mais rappelons le financement (source RFF) :
Financement
Les subventions publiques accordées à RFF, en application de la convention de financement du 7 novembre 2000, sont les suivantes :
Etat : 1 138,09 M€.
Union européenne : 298,75 M€.
Grand Duché du Luxembourg : 109,54 M€.
Région Ile-de-France : 71,13 M€.
Champagne-Ardenne : 115,94 M€.
Région Champagne-Ardenne : 39,26 M€.
Ville de Reims : 42,68 M€.
District de Reims : 3,70 M€.

Conseil Général des Ardennes : 7,11 M€.
Conseil Général de la Marne : 23,19 M€.

Lorraine : 236,86 M€.
Région Lorraine : 189,49 M€.
Conseil Général de la Meuse :3,84 M€.
Conseil Général de la Meurthe et Moselle : 14,65 M€.
Conseil Général de la Moselle : 20,91 M€.
Conseil Général des Vosges : 7,97 M€.

Alsace : 263,18 M€.
Région Alsace : 131,59 M€.
Conseil Général du Bas-Rhin : 65,87 M€.
Communauté urbaine de Strasbourg : 33,01 M€.
Conseil Général du Haut-Rhin : 22,76 M€.
Ville de Colmar : 3,41 M€.
Ville de Mulhouse : 6,54 M€.

Il y a quelques villes, mais pas la Ville de Nancy, dont Laurent Hénart est maire-adjoint.

Mathieu Klein condamne bien la politique Raffarin, de Villepin, Hénart, mais à part une petition de principe sur son opposition, on cherche un programme. Le PS aussi. Arnaud Montebourg (NPS) doit venir le soutenir, la presse locale a parlé de Ségolène Royal, mais pas le site du candidat.

Jean-Jacques Denis choisit son camp, celui du oui à la constitution européenne. Au moins, les choses sont claires. Une recomposition du PS est-elle en vue ?
Sur le fond, j’ai retrouvé cet article du “Monde diplomatique” :
Alain Touraine, qui vend (imprudemment ?) la mèche : « En France, le mot libéralisme était imprononçable, alors on en a trouvé un autre, Europe (5). »

J’ai déjà donné mon avis sur les bizzareries de la candidate verte.

Annie Levi-Cyferman est celle qui a le programme le plus détaillé, un vrai programme politique de candidate à une élection législative, qu’on soit d’accord ou non.

L’UDF 54 présente son candidat, Alain Miton. Il y a un lien vers les déclarations de François Bayrou qui dénonce la privatisation des autoroutes.

Même André Rossinot, le mentor politique de Laurent Hénart l’a fait. Pas ce dernier, il avait pourtant une excellente occasion de prendre une position politique.

Partager cet article

Commenter cet article