Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du vieux singe

Ah, les braves gens de Martincourt (Meurthe-et-Moselle)!

30 Octobre 2005 , Rédigé par Michel Servet Publié dans #Migrants et étrangers

C’est un petit village mignon tout plein entre Nancy et Metz, dans ce qu’on appelle "la petite Suisse lorraine", parce que c’est (un peu) vallonné. Tellement mignon et tranquille qu’il y avait une colonie de vacances, du ministère de l’intérieur.

Les seuls étrangers qu’on y voit sont les randonneurs néerlandais qui "font le GR 5". Les autres, les arabes, les noirs, ceux dont on a peur, on ne les voit qu’à la télé.

Alors ce petit village en Lorraine vote en fonction de ses peurs :

Au 2ème tour de l’élection présidentielle de 2002, Le Pen a eu 17 voix sur 52, soit presque le tiers. Au premier tour, lui et Mégret avaient eu 14 voix;

A l’élection législative suivante, le FN et le MNR n’ont eu "que" 7 voix. Où sont passées les 7 voix manquantes? Chez la candidate UMP Nadine Morano ? J’aimerais d’ailleurs que l’on m’aide à comprendre cette xénophobie des campagnes, comparable à l’antisémitisme sans juifs de la Pologne.

Et puis le ciel leur tombe sur la tête: la colonie de vacances doit fermer, pour une question de gros sous. Que faire des bâtiments?

Coïncidence, le ministère de l’intérieur cherche des locaux pour créer des centres de rétention, c’est-à-dire des prisons pour les étrangers en instance d’expulsion, en attente de faire monter dans un charter.

Idée géniale du préfet  : on le fait dans l’ancienne colonie de vacances. Et c’est le tollé : pas de ça chez nous, il y a trop d’étrangers en France, il faut les expulser, on a voté pour ça, mais ils ne passeront pas par Martincourt !!

Je ne comprends pas, ces gens devraient être fiers que ce centre se fasse chez eux. Et qu’on ne me dise pas qu’ils ont peur. Les "retenus" n’ont pas tué, volé ou violé. S’ils s’échappent, leur seul souci sera de se faire discrets et de disparaître sans bruit.

Résultat, Nadine Morano, a peur pour sa réélection, fait marche arrière et convainc son copain Sarkozy de réétudier le dossier, bref chercher ailleurs. C’est comme au mistigri.

Quelques réactions et commentaires: Infodujour.com, journal lorrain en ligne. Agoravox, le "médiacitoyen"

Partager cet article

Commenter cet article