Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du vieux singe

Islamophobie : le MRAP des Landes hurle avec les loups (pas gris) !!

12 Octobre 2017 , Rédigé par Michel Servet Publié dans #Islamophobie, #MRAP

La présentation la plus objective est celle du journal La Croix.

J'en extrais la liste des associations invitées :

Associations invitées : Alternatives Catholiques, Association France-Algérie Rhône-Alpes (AFARA), Cercle des Algériens et franco-algériens en Rhône-Alpes, Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), Coup de Soleil en Auvergne-Rhône-Alpes, Coordination contre le racisme et l’islamophobie (CRI), Étudiants musulmans de France (EMF), Institut français de civilisation musulmane (IFCM), ISM CORUM, Organisation Racism Islamophobia Watch (ORIW), Participation et spiritualité musulmane (PSM), Raja-Tikva (association d’amitié arabo-juive citoyenneté en Auvergne-Rhône-Alpes), Radio Salam, Radio MIT.

On remarque qu'il n'y avait pas que des associations musulmanes.

C'est d'abord le "Printemps républicain" qui a dénoncé la tenue de ce colloque, l'extrême-droite a sauté sur l'occasion, la LICRA et le Comité Laïcité-République ont embrayé, et finalement, l'Université a fait marche arrière.

L'argument employé par la LICRA est particulièrement abject. Il repose sur la presque identité de lieu entre ce colloque et les tentatives d'entrisme des négationnistes dans une autre université de Lyon il y a quelques années.

Je veux bien admettre que les concepts d'islamophobie, d'islamophobie d'État ne soient pas acceptés par tous, mais quoi de commun entre ce débat et les tentatives négationnistes de falsifier la vérité historique ?

Et qu'aurait inventé la LICRA si le colloque avait été programmé à Strasbourg ou Bordeaux ?

L'allusion à un "fiché S" (M. Chaambi ?) est aussi vicieuse. Je fais partie de ceux nombreux qui, y compris parmi les opposants à l'islamophobie, n'apprécient pas le personnage.

Beaucoup de "fichés S" n'ont jamais commis d'infraction et n'en commettront probablement jamais. Le fichage d'une personnalité associative et médiatique connue est-il pertinent ?

S'il n'est fiché que pour ses opinions publiques, c'est une perte de temps et d'argent. S'il y a autre chose, la LICRA met en péril le travail de la police en divulguant ce fait.

Mais le comble du raisonnement tordu est atteint par le MRAP des Landes :

Certains des intervenants prévus ont des positions publiques, sur des questions sociétales, qui ne plaisent pas au MRAP des Landes. Le MRAP national n'a pas pris position sur ces questions sociétales, car ce n'est pas son objet.

Jusqu'à nouvel ordre, l'opposition (dans le cadre de la loi) au mariage pour tous et à l'IVG sont des opinions licites, et un croyant a parfaitement le droit de ne pas user, en ce qui le concerne, d'un droit reconnu par la loi.

Concernant PSM, les informations du MRAP des Landes viennent probablement du site Ikhwan ou d'une source commune. Si j'appliquais le même raisonnement, il me suffirait de faire un recensement des erreurs, mensonges, ignorances des contributeurs du site pour discréditer tout ce qui y est publié.

Les positions du mouvement politico-religieux marocain "Justice et bienfaisance" sont complexes, il se prononce pour un "état civil", non religieux, et conteste l'usurpation du pouvoir pas les dynasties. C'est un contresens d'en conclure qu'il veut restaurer le califat !!

Une fois de plus, le MRAP des Landes est avare de références concernant ses sources. Jamilah Farah est-elle une responsable du CRI de M. Chaambi ? C'est possible, mais on aimerait savoir d'où vient l'information. Elle a été candidate pour un parti PEJ, réputé proche de l'AKP turque, mais d'où vient cette information sur la volonté de ce parti de "remettre en cause la loi de 1905." ?

Les "Loups gris" sont une organisation extrémiste et nationaliste turque violente, Ils étaient connus pour être proches du MHP, pas de l'AKP.

Bref, tout cela sert à légitimer ce qui a été considéré par la Ligue des droits de l'homme comme une atteinte à la liberté universitaire et à la liberté d'expression tout court.

Mise à jour le 17 octobre 2017 : l'article a été corrigé, le non-sens introductif rectifié et des références ajoutées.

Je suis fier d'avoir contribué à l'amélioration de la communication du MRAP des Landes.

Islamophobie : le MRAP des Landes hurle avec les loups (pas gris) !!

L'article du MRAP des Landes commence par une curiosité sémantique :

Nous luttons contre l’islamophobie, (que l’on entendra comme racisme anti-musulmans et non défense du dogme).

L'islamophobie est effectivement le nom du racisme anti-musulmans, mais ça n'est pas la défense du dogme.

La rédaction a été un peu rapide, sans relecture, l'essentiel étant de lâcher une rafale le plus rapidement possible.

Une rédaction plus pertinente aurait été "que l’on entendra comme racisme anti-musulmans et non critique du dogme".

Effectivement, la critique (et la défense) des dogmes religieux sont libres.

 

Partager cet article

Commenter cet article