Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du vieux singe

Strasbourg : La charge héroïque d’un ancien combattant de l’antiracisme moral

23 Mai 2017 , Rédigé par Michel Servet Publié dans #Racisme, #MRAP

La charge héroïque d’un ancien combattant de l’antiracisme moral

Après l’agression violente des fachos racistes contre une manif anticapitaliste et antifasciste le soir du 2e tour des élections présidentielles, appelée par l’AG étudiante de Strasbourg, le président du MRAP de Strasbourg s’en prend au Collectif « D’ailleurs nous sommes d’ici » par cette phrase : « Ce collectif avec en son sein le "Parti des Indigènes de la République" est-il antiraciste, contre les discriminations en général ? »

Pour répondre à votre questionnement, Monsieur Zimmer, en l’occurrence, le PIR ne fait pas partie du Collectif « D’ailleurs nous sommes d’ici » 67, mais le ferait-il, serions-nous juste condamné-e-s à tomber sous les attaques des groupes fascistes ? Nous en prenons note !

Par ailleurs, nous vous rappelons aussi que votre organisation – le MRAP – a appelé à participer à la Marche pour la Justice et la Dignité du 19 mars 2017, sur la base de l’Appel « Contre toutes les formes de colonialisme et de racisme ». Et votre signature apparaissait sur la même page que bien des organisations… dont le PIR !

De sa part aucun mot de soutien aux manifestant-e-s agressés, aucune condamnation des fascistes.

En 1er lieu DNSI travaille avec toutes les organisations et individu-e-s qui ont la volonté de lutter et construire des mobilisations contre le racisme d’Etat, l’islamophobie et les crimes policiers dans les quartiers populaires.

Dernière victime le jeune Curtis 17 ans le 5 mai 2017 et la liste est longue.

DNSI dénonce et demande la reconnaissance des crimes d’Etat de la France dans les ex-colonies (17 octobre 1961, Sétif, Madagascar, etc.)

Notre spécificité c’est aussi de faire un travail de mémoire sur les crimes de l’Etat français.

Nous apportons également notre soutien et nous mobilisons pour Mumia.

« D’ailleurs nous sommes d’ici » participe, avec d’autres forces, à la construction d’un mouvement antiraciste politique, rejette l’antiracisme moral et toute manipulation - et/ou contrôle - des mobilisations des premiers concernés.

Le Collectif soutient toute alternative d’autonomie des mouvements des quartiers populaires contre l’oppression raciale.

Nous n’avons aucune leçon à recevoir de ce monsieur qui défendait, il n’y a pas si longtemps, le racisme anti-blanc, mot d’ordre de l’extrême droite et des racistes de tous poils.

Il ne condamne pas le racisme d’Etat, l’islamophobie, les crimes policiers racistes, mais préfère les petits fours de la mairie et des institutions de l’Etat français.

Il ne prend pas position pour la liberté de circulation et d’installation des migrant-e-s d’ici ou d’ailleurs.

Il ne soutient pas leur accueil politique. Il ne condamne pas la politique impérialiste et néocoloniale de la France.

Par contre, il soutient certaines organisations humanitaires, courroies de transmissions du gouvernement français : démantèlement de Calais, de Paris et d’autres lieux (déportations, expulsions des migrant-e-s, répressions policières).

On s’arrête là, la liste est encore longue !

Dernière question : Monsieur Zimmer : pour qui roulez-vous ?

De notre côté nous continuons à lutter et à construire un mouvement antiraciste politique.

Collectif antiraciste et antifasciste 67

Partager cet article

Commenter cet article