Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du vieux singe

Dreuz voit des antisémites partout

2 Août 2016 , Rédigé par Michel Servet Publié dans #Antisémitisme et négationnisme, #Extrême-droite, #Islamophobie

Dreuz voit des antisémites partout !!

Dreuz est un site web qui se proclame « américain conservateur, chrétien et pro-israélien ». C'est un client très régulier du site « Debunkers de hoax » qui ambitionne de démolir rumeurs, hoax et intox des extrêmes droites.

Un des contributeurs de Dreuz a donc trouvé l'argument suprême : un des rédacteurs des « debunkers » serait antisémite !

Aurait-il attribué aux juifs dans leur globalité des caractéristiques injurieuses ou infamantes ? Non.

Aurait-il critiqué une personne, en le caractérisant négativement, en faisant le lien (supposé de cause à effet) avec sa judéité, vraie ou supposée ? Vous y êtes presque, mais le lien avec la judéité est plus que ténu. Les debunkers orthographieraient « Grümberg » le nom de M. Grumberg. Le tréma serait le signe infamant, la nouvelle rouelle, la nouvelle étoile jaune.

Et de plus, ce qui lui est reproché, des erreurs et approximations (euphémisons) dans ses publications, n'a rien à voir avec les thèmes éventuels de la propagande antisémite.

« Comme les sites antisémites, ils écrivent le nom de JPG avec un tréma pour souligner son origine « étrangère » (entendre là indésirable apatride), comme Sarkozy »

Effectivement, l'extrême-droite antisémite emploie parfois des codes pour suggérer, de façon subliminale, que certaines personnes seraient liées au judaïsme, ou pas de « vrais Français ». Il arrive à certains de ses membres d'écrire Sarközy et non Sarkozy.

Mais le Journal officiel de la République française en fait autant, car son nom, celui qui figure à l'état-civil, est Sarközy de Nagy-Bocsa. C'est une famille d'origine hongroise et protestante, soit dit en passant.

Le tréma employé par certains publicistes d'extrême-droite pour désigner l'ancien président de la république renvoie donc d'abord à son extranéité supposée, pas à son judaïsme éventuel.

D'ailleurs, comme même Dreuz le remarque, cela ne suffit pas à caractériser l'antisémitisme, puisque dans l'exemple donnée, une copie d'écran « en rajoute » en montrant l'intéressé, kippa sur la tête, conversant avec un rabbin. Il faut donc, selon Dreuz même, le tréma, une photo « compromettante » et un texte exhalant

Cette photo sert à illustrer un commentaire de son discours lors du dîner du CRIF en février 2011, où il avait évoqué les racines juives de la France1. Ce commentaire a été publié le 11 février 2011 sur un site d'extrême-droite, qui se réclame du catholicisme : contre-info.com. Site qui n'aime d'ailleurs pas les musulmans, comme Dreuz.

La photo traîne sur les sites antisémites depuis au moins 2000, soit plus de 10 ans avant le dîner du CRIF. Ce qui montre aussi la pauvreté de l’iconographie d'extrême-droite.

Et Dreuz « oublie » de citer sa source, et de dénoncer tous ceux qui ont publié cette photo dans une intention antisémite.

Donc, il s'agit d'interpréter les arrières-pensées qui se cachent derrière ce «¨ ». Remugles antisémites ? Faute d'orthographe ?

Mais il faut préalablement vérifier les faits : si on fait une recherche sur le site des Debunkers avec le mot « Grumberg », on obtient 19 occurrences et une seule pour « Grümberg ».

Donc, les Debunkers auraient oublié dans 95 % des cas de faire une allusion antisémite codée ?

Ce qui n'empêche pas Dreuz de dénoncer nominativement une personne qui aurait « du mal avec les juifs ». Diffamation ?

1 En faisant d'ailleurs une faute grossière de prononciation, disant « Raki » pour « Rachi », ce qui montre qu'il ne connaissait pas vraiment son sujet et son texte.

http://www.marianne.net/Le-bug-de-Sarkozy-au-diner-du-Crif_a202679.html

Jean-Patrick Grumberg suppose que le tueur Breivik deviendra le "héros du printemps européen" !

Jean-Patrick Grumberg suppose que le tueur Breivik deviendra le "héros du printemps européen" !

Partager cet article

Commenter cet article

Sutter Cane 07/08/2016 18:37

Bonjour et merci pour votre article

Dreuz oublie deux choses. Le Benjamin que cite dreuz est un farouche combattant de l'antisémitisme. Et lorsque l'on voit ses diatribes enflammées on ne peut avoir aucun doute. Il n'a rien à voir avec le Benjamin faiseur de quenelles.
Nous pensions que dreuz avouerait le nombre d'articles que nous avons réalisé sur des sites violemment antisémites comme "breizatao".
Nous ne citons jamais les mots "sionistes"/"antisionistes", nous nous sommes expliqués plusieurs fois sur le sujet. En fait M. grumberg ne supporte pas qu'on dévoile ses idées et que nous éclairions sa doxa.
Et peut importe qu'il soit juif ou pas. Nous avons attaqué des tartufes de l'antiracisme à Béziers et ceux ci étaient musulmans. Nous nous sommes attaqués également à Civitas (chrétiens intégristes). En fait nous nous moquons éperdument de l'ethnie/religion des la personne dont nous parlons dans nos articles. Pour nous ca n'a aucune importance: seules ses idées comptent.
Anti fascistement vôtre