Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du vieux singe

Caroline Fourest, l’incendiaire qui crie « au feu ! »

4 Mai 2015 , Rédigé par Michel Servet Publié dans #Caroline Fourest

Sainte Caroline a encore frappé. Contre Aymeric Caron, cette fois-ci, dans l’émission On n’est pas couché, puis dans la presse les jours suivants. L’occasion de revenir sur un précédent épisode, parmi tant d’autres, de la vie de la serial-menteuse, qui pose bien sûr la question du vrai et du faux, mais aussi celle du racisme et de l’antiracisme. Plus fondamentalement, c’est la question du débat public qui est posée, et de ses conditions : qu’est-ce qui se discute, qu’est-ce qui ne se discute pas ? Avec qui peut-on discuter, avec qui doit-on le refuser ? C’est à ces questions que le texte qui suit propose une réponse. Saïd Bouamama, sociologue, et Pierre Tevanian, philosophe, tous deux pris à partie par Caroline Fourest après l’annulation d’un débat, le samedi 16 septembre 2012 à la Fête de l’Humanité, lui répondent : « Au-delà de nos deux personnes, dans la version des faits de Fourest et du Parti de Gauche, ce sont tou-te-s les participant-e-s à une action de protestation non-violente qui sont stigmatisé-e-s ». En préambule à ce texte, déjà paru sur Mediapart, nous invitons nos lectrices et lecteurs à visionner le film qui a été réalisé sur l’Opération Banane, et sur le chahut qui a suivi : c’est ici.

Partager cet article

Commenter cet article