Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du vieux singe

Comment tronquer les textes pour en déformer le sens

3 Janvier 2015 , Rédigé par Michel Servet Publié dans #MRAP, #Racisme, #MRAP 40

J'ai remis en ligne et actualisé le 21 décembre 2014 un article où j'expliquais comment le rédacteur du site du MRAP des Landes sélectionnait des membres de phrases dans une vidéo pour en déformer le sens.

Les bonnes habitudes ne se perdent pas si vite que cela, surtout quand il s'agit de dénoncer les "Indigènes de la République" et assimilés.

Comment tronquer les textes pour en déformer le sens

Le terme de mouvance est souvent un artifice pour s'éviter de définir ce dont on parle et pour pratiquer des amalgames. Sauf erreur de ma part, Saïd Bouamama n'est plus membre du PIR et je suppose que c'est à la suite de désaccords de fond.

Il aurait dit :

Mais au-delà de l’imposture, Houria Bouteldja et Saïd Bouamama viennent d’ouvrir des vannes dans lesquelles s’engouffre l’extrême-droite.
« 
je me fous qu’on n’aime pas les arabes » énonce Saïd Bouamama

. Dans la vidéo on notera cette perle de l’auteur de "Nique la France" : "il n’y a pas de racisme sans pouvoir"..

 

Ce qui amène les commentaires suivants :

Un individu sans pouvoir particulier qui tue un arabe, un musulman, un noir .. ou un blanc, au cri de "sale... ", ce n’est donc pas du racisme pour Bouamama, (une rixe après boire sans doute ou un moment d’égarement un peu violent !..).

Pourtant :
- ceux ont jeté Brahim Bouarram dans la Seine
- ceux qui ont violé une jeune juive à Créteil à la recherche de « l’argent des juifs »
- ceux arrachent le foulard d’une musulmane dans la rue
- ceux qui ont occupé la mosquée de Poitiers
- ceux qui ont incendié les abris de fortune des Roms de la cité des Créneaux à Marseille etc.

Tous ont commencé par dire sous une forme ou sous une autre « j’aime pas les ... » avant de passer aux actes.

Or, si on se donne la peine d'écouter la vidéo :

Bouamama explique en effet :

Le problème est lorsque ceux qui n'aiment pas les Arabes ont le pouvoir de le leur faire payer.

Ce qui rend sans objet tous les commentaires et exemples donnés pour dénoncer les positions des intervenants.

Partager cet article

Commenter cet article